Sénatoriales 2023 : et si l'on plaçait en premier la défense de la commune ?

On sent comme un peu de fébrilité ces temps-ci, à l'approche des sénatoriales de septembre 2023, notamment en Essonne...

Des sortants, pour certains ayant peu siégé, pour d'autres souhaitant repartir en ordre dispersé.
Une gauche cherchant le troisième tour municipal, un centre toujours plus à droite que le centre.

Si l'on fait un peu le bilan des trois dernières législatures, on s'aperçoit que la majorité du Sénat n'avait pas fait obstacle à loi Notre, dont nous devons sans cesse corriger les effets, absurdes et inefficients.

Alors il serait peut-être heureux de mener une liste sans étiquette, comme la plupart des maires, pour siéger avec les non-inscrits et défendre avant tout la commune et sa capacité à agir, dans un un environnement normatif et législatif que peu de sénateurs ont vraiment combattu. Qu'en pensez-vous ?