Dura lex, sed (mercatur) lex...

(12/03/2007)

Comme des générations d'écoliers, alors que j'apprenais seulement la lecture, j'avais pu lire, gravé dans le fond de mon verre, à la cantine, le mot DURALEX. Et de constater qu'il était si difficile de le briser, qu'il en était devenu un jeu de le faire tomber, dans le dos des surveillants ou des femmes de service.

Nous n'imaginions pas que, derrière ce verre, à l'aspect rudimentaire, se cachait une société française, des ouvriers et un savoir-faire unique.

Aujourd'hui passée de mains en mains sans réel souci d'adaptation aux nouvelles exigences du marché, l'entreprise DURALEX est en train de disparaître, et ses emplois avec.

Comme nous jouions de nos gobelets, des actionnaires ont cherché avant tout le profit à court terme. Et comme nous y arrivions nous-mêmes, ils sont parvenus à briser en morceaux l'objet de leur jeu.