Des conditions d'accueil toujours inacceptables

(8/03/2013)

J'ai pris cette photo hier à l'entrée de la préfecture d'Evry.

Force est de constater que pour les démarches administratives concernant les étrangers (renouvellement d'un titre de séjour, demandes diverses...) la file d'attente commence très tôt le matin et s'allonge avec le temps...

On voit là des familles avec enfants, pleurant souvent et fatigués d'attendre, des travailleurs contraints d'abandonner une journée entière leur travail...

Car bien loin des clichés nauséabonds que j'entends trop souvent ("ces gens-là profitent des allocations pendant que nous travaillons") je confirme que nos entreprises emploient une part importante de main d'oeuvre étrangère, ne la trouvant pas ailleurs.

Entre nous il y a bien des fainéants mais je ne suis pas sûr qu'ils soient là où la rumeur fétide et raciste les entend...

Manuel Valls a commandé auprès du député Matthias Fekl un rapport sur l'accueil des immigrés. Gageons qu'il en tire les enseignements pour reconnaître pleine dignité à ces populations. Les pistes de réflexions de ce rapport sont les suivantes :

1) Réfléchir à l'introduction d'un "titre de séjour pluriannuel" pour les immigrés en situation régulière (vraisemblablement valable pour une durée de trois ans).

2) Veiller à la "simplification" et la "meilleure lisibilité" du droit d'asile.

3) Mieux définir "l'articulation des rôles respectifs des juges administratifs et judiciaires dans le contrôle des droits des étrangers". Un point pas seulement technique, puisqu'il influe considérablement sur le délai de traitement des demandes.

4) Enfin, il s'agira de se pencher sur les conditions d'accueil des étrangers en préfecture... But: assurer "un traitement plus homogène des dossiers sur l'ensemble du territoire".

Tout en étant capable, quant à moi, de concertation, de négociation, de recherche de progrès et d'intérêt général, de discipline même, je conserve intacte ma capacité d'indignation et mon besoin de justice.